Comment améliorer votre trésorerie d’entreprise ?

Une entreprise ne peut fonctionner si elle ne dispose pas de trésorerie. En effet, c’est l’indicateur financier le plus important dans une organisation. La somme disponible dans votre compte de trésorerie permet de régler les différentes dépenses comme les salaires des employés, le paiement des fournisseurs, et le règlement des charges sociales et fiscales. Donc, la trésorerie assure la pérennité d’une entreprise.

L’une des premières préoccupations des chefs d’entreprise est de connaître les leviers pour améliorer sa trésorerie. En effet, gérer efficacement sa trésorerie permet d’optimiser sa liquidité, assurer son équilibre financier et prévenir le risque de faillite. Pour améliorer la trésorerie d’une entreprise, vous devez booster les entrées d’argent, réduire les sorties et recourir à des financements.

black calculator near ballpoint pen on white printed paper
trésorerie d’entreprise

Augmenter les encaissements

Augmenter les entrées d’argent permet efficacement d’améliorer le compte de votre trésorerie. Il vous faut alors avancer vos recouvrements et adapter une stratégie pour booster vos ventes.

Accélérer les recouvrements

Pour améliorer votre trésorerie d’entreprise, vous devez accélérer les entrées d’argent. Pour cela, vous devez ajuster votre procédure de recouvrement en réduisant le délai de paiement. Faites en sorte d’être bien payé, et le plus tôt serait le mieux. D’abord, facturez vos clients le plus tôt possible. Une fois que la vente ou la prestation est réalisée, procédez sans tarder à la facturation. Comme le délai de paiement court après l’émission ou la réception de facture, un retard de facturation signifie « retard d’entrée d’argent » dans votre caisse de trésorerie.

Pour accélérer le recouvrement, vous devez revisiter vos méthodes de facturation, votre mode de paiement, vos moyens de relance ainsi que votre stratégie de remise client.

Atteindre plus de clients

Améliorer sa trésorerie d’entreprise demande une stratégie marketing pour booster les ventes. Si vous remarquez un peu que vos ventes sont en baisse ou ne génèrent pas assez de trafic, vous devez revoir vos méthodes. Vous pouvez d’abord analyser vos prix : augmenter légèrement les produits ou services les plus demandés. Même s’il s’agit d’une faible augmentation, cela peut influer considérablement sur votre caisse de trésorerie.

Plusieurs chefs d’entreprise s’orientent aujourd’hui vers Internet pour convertir plus de prospects. Soyez plus proche de vos communautés virtuelles à travers les posts. Vous pouvez à cet effet animer votre page ou site Internet en incitant les internautes à partager. Annoncez-y vos services ou produits ainsi que les bons plans en boostant vos publications. Faites-vous également remarquer à travers la qualité de vos services. Vous pouvez même organiser des jeux pour susciter les intérêts.

Faire du déstockage

Quand les produits stockés représentent un taux remarquablement élevé, cela impacte votre trésorerie d’entreprise. D’où la nécessité de vérifier régulièrement votre inventaire de stock. Vous devez définir quels sont les produits qui se vendent mal ou dont la vente est à rotation lente. Vendez ces produits à prix cassés en déstockage.

Au lieu de voir ces articles périmés ou prendre la poussière, vous pourriez avoir un revenu pour booster la production des produits à fort potentiel de vente.

Réduire les sorties d’argent

Réduire les sorties d’argent peut positivement influer sur votre trésorerie d’entreprise. Pour cela, vous devez définir les dépenses prioritaires et limiter les charges. Vous devez en conséquence connaître quelles sont les dépenses dont votre entreprise pourrait se passer et quels sont les décaissements urgents. C’est une stratégie efficace pour améliorer sa trésorerie en temps de crise.

Réduire les dépenses

Pour réduire vos dépenses de production, vous devez absolument maîtriser les coûts. Donc, il faut déterminer les coûts fixes et les coûts variables. Les coûts fixes sont à prioriser et les coûts variables à ajuster. Vous pouvez, par exemple, baisser certaines dépenses de production ou prestation.

Un autre moyen pour réduire les dépenses dans une entreprise est d’optimiser la gestion de stock. Comme il s’agit d’une trésorerie immobilisée, le stockage engendre plusieurs frais pour ne citer que l’électricité, le gardiennage, l’entreposage ou encore l’aération. Pour limiter vos stocks, priorisez les fournisseurs qui peuvent vous livrer directement et rapidement.

Négocier les prix et les modes de paiement

Pour améliorer votre trésorerie, vous pouvez également négocier auprès de vos fournisseurs et créanciers. En jouant sur vos relations, demandez des réductions sur produits négociables à vos fournisseurs.

Vous devez d’abord rédiger la liste de vos dépenses puis déterminer lesquelles sont négociables et lesquelles peuvent être supprimées ou réduites. Cela permet d’ajuster les coûts fixes. Parlez à vos fournisseurs et demandez des réductions sur certains produits. Ceux qui travaillent avec vous depuis longtemps pourraient vous comprendre et vous proposer un meilleur prix. Quant aux dépenses dont votre entreprise pourrait se passer, supprimez-les.

Ajourner ou échelonner les paiements

Lorsque votre entreprise fait face à des difficultés liées à la trésorerie, vous pouvez négocier les échéances de paiement de vos dettes auprès de vos créanciers et fournisseurs.

Discutez avec votre fournisseur et revoyez le terme de votre arrangement. Rediscutez des conditions de paiement favorables pour améliorer votre trésorerie. Appuyez votre demande en valorisant votre fidélité et réorganisez la durée, la fréquence et le mode de paiement.

Recourir à des financements

Demander des financements est très recommandé lorsque vous souhaitez améliorer la trésorerie de votre entreprise. Pour cela, plusieurs solutions de financement s’offrent à vous.

Crédit de trésorerie

Le crédit de trésorerie est une solution de financement très demandée par les entreprises. Grâce à ce prêt bancaire, l’entreprise peut bénéficier de liquidités supplémentaires, pendant une période donnée. Bien sûr, l’argent emprunté par la banque fait l’objet d’un intérêt et doit être remboursé à terme.   

Découvert autorisé/facilité de caisse

Le découvert autorisé et la facilité de caisse ont le même objectif. C’est de permettre à une entreprise d’avoir des liquidités malgré un solde de trésorerie négatif. Toutefois, c’est la banque qui décide de la durée et du montant maximal du découvert.

La facilité de caisse est conseillée pour une courte durée. En effet, le compte de l’entreprise ne peut être débiteur de facilité de caisse que 15 jours par mois. Quant au découvert autorisé, il est valable pendant la durée mentionnée dans le contrat avec la banque. Même si l’entreprise n’est pas encore en difficulté, elle peut toujours bénéficier du découvert autorisé.

Affacturage

Les solutions de financement deviennent de plus en plus nombreuses aujourd’hui. À part le crédit de trésorerie et le découvert autorisé, il y a également ce qu’on appelle l’affacturage. L’affacturage est une technique qui concerne les délais et retards de paiement. Il permet de toucher l’argent de vos factures et créances clients avant leur échéance. La somme que vous devez percevoir est ainsi réglée à l’avance par un établissement spécialisé.

Un avis sur « Comment améliorer votre trésorerie d’entreprise ? »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :