Comment faire face à la hausse de vos coûts énergétiques ?


En 2022, les prix de l’énergie ont augmenté d’une manière fulgurante. La trésorerie des entreprises est fortement impactée par cette flambée des prix. D’où la nécessité pour elles de mettre en place des stratégies leur permettant de minimiser leurs consommations en énergie. 

Entrepreneur ou gérant d’une entreprise, vous êtes à la recherche de solutions pour faire face à la hausse de vos coûts énergétiques. Vous êtes au bon endroit. Cet article vous donne les meilleures stratégies pour y parvenir. 

black metal current posts
Comment faire face à la hausse de vos coûts énergétiques ?

Profiter des aides mises en place par l’État (bouclier tarifaire)

Avant la mise en place de quelque stratégie, vous devez chercher à comprendre votre actuelle facture. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez réduire votre consommation énergétique. Afin de minimiser les effets de la hausse des coûts énergétiques sur les entreprises, l’État a mis en place à leur profit, des mesures de soutien pour le règlement de leurs factures de gaz et d’électricité. 

  • La minoration de la TICFE/CSPE (Taxe Intérieure sur la Consommation Finale de l’Électricité)

Le taux appliqué était de 22,5 à 25,829 1 €/MWh. Mais depuis le premier janvier 2022, ce taux est passé à 0,50 €/MWh. Cette baisse considérable de la fiscalité sur taxe est valable pour une période d’une année. Elle prend donc fin le 31 décembre 2022. 

  • La TIGCN (Taxe Inférieure sur la Consommation de Gaz Naturel)
  • Le TURPE (Tarif d’Utilisation du Réseau Public d’Électricité) visant l’acheminement de l’électricité. 

Vous devez vérifier attentivement l’application de ces diverses taxes sur votre facture pour vous assurer que les montants sont optimisés et corrects. 

La rationalisation de votre consommation en énergie

Pour réduire vos factures d’énergies, vous devez optimiser la consommation en énergie de votre boite. Pour y parvenir, vous n’aurez qu’à mettre certaines actions en place. Très simples et moins coûteuses, celles-ci peuvent être réalisées dans trois différents cadres : le chauffage, l’éclairage et les appareils électriques. 

Les actions à mener dans le cadre de l’éclairage

Il n’est pas rare que les salariés rentrent tout en laissant des lampes des lieux les moins fréquentés de l’entreprise allumées. Ce qui n’est pas économique sur le plan énergétique.

Pour éviter de pareilles situations, vous pouvez par exemple mettre en place dans ces endroits, des détecteurs permettant d’éteindre de façon automatique. Dans le cas contraire, sensibilisez vos collaborateurs pour qu’ils veillent à ce que la lumière soit toujours éteinte lorsqu’il n’y a personne sur place. 

De même, une réduction de l’éclairage publicitaire extérieur la nuit peut diminuer considérablement les coûts de vos factures d’électricité. D’ailleurs, conformément à la législation, il doit être éteint après 1 heure du matin. Aussi, il est important d’opter pour des ampoules LED, car elles consomment moins l’énergie électrique. 

Les actions à mener dans le cadre du chauffage

Pour réduire la consommation énergétique de votre entreprise, vous pouvez installer un thermomètre dans chacune des pièces de la boite. Cela vous permettra d’avoir une indication objective de la température. 

Ainsi, vous régulerez la climatisation ou le chauffage en fonction de cet indicateur. Si vous faites baisser la température de votre chauffage d’un degré, vous économiserez 7 % du montant de votre facture électrique. 

Lorsque vos locaux ne sont pas ouverts, le chauffage doit être coupé. Aussi, les installations qui réduisent les dépenses énergétiques sont à privilégier (une très bonne isolation, un double vitrage, etc.). De même, il serait préférable d’acheter un ventilateur en lieu et place d’un climatiseur. Ce dernier utilise 52 fois plus d’électricité que le premier. 

Qu’en est-il des appareils électriques ?

Si votre entreprise est dotée d’une cuisine, il serait mieux d’y installer, en lieu et place d’un four, des micro-ondes. Vous pouvez également ordonner à votre service informatique de diminuer le temps de veille de vos ordinateurs. Il peut par exemple les ramener à moins de cinq minutes. Ce faisant, vous réduirez de moitié l’énergie électrique qu’ils consomment. 

Par ailleurs, les postes fixes sont très friands en énergie. Il est donc recommandé de les remplacer par des ordinateurs portables, moins gourmands. Préférez des ordinateurs éco-conçus (basse consommation). 

Optez pour des photocopieurs multifonctions. Mais ils doivent être éteints lorsque vous ne vous en servez pas, car en veille, cet appareil utilise 80 % de son énergie. 

La réalisation d’un audit énergétique

Réaliser un audit énergétique est désormais une obligation pour certaines entreprises. C’est en effet le cas des entreprises qui :

  • Ont plus de 250 employés
  • Réalisent plus de 50 000 000 € de chiffre d’affaires et
  • Réalisent un bilan excédant 43 000 000 €.

La tâche de réaliser cette vérification énergétique est confiée à des experts certifiés. 

Cependant, si vous avez une entreprise de moindre taille, il est recommandé de procéder à un DPE (Diagnostic de Performance Énergétique). Cette vérification vous permettra de déterminer les secteurs dont vous pouvez optimiser la consommation.

La mise en place d’une stratégie énergétique

Au cours des moments d’importantes fluctuations des prix, les entreprises font souvent des acquisitions non planifiées et surtout irrationnelles. Ces achats peuvent être préjudiciables à une sécurisation des budgets de ces boites en matière d’énergie. 

Vos actions ponctuelles (actions de Cost Loss et acquisitions à long terme) doivent au préalable faire objet d’une plus large réflexion. Vous devez mettre en place une stratégie complète d’acquisition énergétique qui comprend :

  • Une étude de marché
  • Une étude de gestion de risques
  • Une analyse de tendances

Pour une stratégie efficace, il serait plus judicieux de recourir aux services d’un professionnel en acquisition énergétique. Il vous assistera et vous donnera des conseils d’expert pour une mise en place d’une stratégie qui convient aux besoins de votre boite.   

La surveillance des systèmes de climatisation, chauffage et ventilation

Une vérification régulière des systèmes de CVC constitue une opération très importante pour faire diminuer les coûts énergétiques d’une boite. En fait, presque 52 % de la consommation d’un bâtiment en énergie proviennent des systèmes de climatisation, chauffage et ventilation. Garder un œil sur leur performance vous permettra de savoir s’il faut les mettre à niveau ou s’il faut procéder à leur remplacement pour empêcher la survenance de pertes énergétiques.

La vérification régulière des appareils à air comprimé

Pour faire face à la hausse de vos coûts énergétiques, il revêt d’une importance capitale de contrôler régulièrement vos appareils qui fonctionnent grâce à l’air comprimé. Un tel contrôle vous permettra d’identifier très vite d’éventuelles défaillances (fuites par exemple) et de procéder à leur réparation. 

Aussi, vous pourrez mettre les compresseurs en arrêt pendant les périodes d’inactivité, procéder au nettoyage des filtres d’air ou à leur changement. 

close

Ne manquez pas ces conseils !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

,

Une réponse à “Comment faire face à la hausse de vos coûts énergétiques ?”

Laisser un commentaire

WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :