La GRH d’aujourd’hui et la notion de Contingence

La GRH aujourd’hui

Le rapport au travail évolue et la GRH également.

D’ici 2025, 75% des effectifs auront besoin de reconnaissance. Ils accorderont davantage d’importance à l’équilibre vie pro/ vie perso. Ils désireront un cadre de travail modulable.

D’ici 2025 les entreprises auront avancées dans leurs transformations digitales. Les équipes RH devront conduire et participer à la transformation digitale de l’entreprise. Tous les niveaux de l’entreprise, du collaborateur au manager, devront être consultés. La transparence sera une des clés de la réussite afin d’expliquer le projet de l’entreprise et sensibiliser tous les collaborateurs. L’objectif ultime sera le développement de l’humain.

Objectif : Réussir sa transformation digitale et protéger les données de ses salariés.

Les process de recrutement seront modernes :

  1. Les salariés doivent être vus par les entreprises comme des clients
  2. Les nouvelles générations doivent adhérer au projet de l’entreprise
  3. Il faut donner du sens au travail dès la phase de l’embauche

Vers une expérience du candidat au cœur du processus de recrutement.

Learning et formation à la carte :

  • Mixer appétences personnelles et besoin de l’entreprise
  • Recherche de souplesse et de la variété du panel de formation.
  • Construire le plan de carrière qui lui correspond en corrélation avec son parcours

La notion de Contingence :

Définition :

Les facteurs de contingence sont des éléments internes ou externes à l’entreprise qui influencent de manière déterminance sa structure ( Laurence et Lorsh ; Joan Woodward ; Fabi et Garand)

Joan Woodward est une sociologue ( 1916-1971). Selon elle la technologie est le point de départ dans l’analyse des organisations. Les systèmes de production semblables engendrent des structures d’organisation semblables. Il y a 3 types de production : unitaire, de masse et continue. Enfin chaque structure doit être adaptée à sa technologie.

Paul Roger Lawrence et Lorsch ont défini la théorie de la contingence structurelle. Ils expliquent les caractéristiques des structures organisationnelles par l’influence de l’environnement. Il distingue la différenciation ( spécialisation du département et différences d’attitudes et de comportement des dirigeants) et intégration ( collaboration déployée entre les département pour que l’organisation réponde aux demandes de l’environnement).

La GRH et les autres fonctions de l’entreprise :

Les RH et la production :

  • Technologie
  • Internationalisation
  • Qualité
  • Développement durable

Les RH et la RD :

  • Importance stratégique
  • Importance financière
  • Innovations des tous les process
  • sous-traitance ou internationalisation

Les RH et le sales département

  • Rareté des compétences
  • Nouveaux modes commerciaux
  • Rareté des compétences

Les RH et la finance :

  • Optimisation des couts
  • Politique de rémunération
  • Impact légal

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :