La méthode agile (SCRUM)


La méthode agile a longtemps fait ses preuves en matière de gestion des projets en entreprise. Aujourd’hui, les experts qui en ont la maitrise s’en servent pour faire évoluer leur gestion de projet tout en encourageant une migration vers la méthode agile. Qu’y a-t-il à comprendre sur la méthode agile scrum ?

colleagues looking at survey sheet
La méthode agile (SRUM).

Qu’est-ce que le Scrum ?

Scrum est une variante des méthodes de gestion de projet agile. Elle est fortement utilisée pour améliorer la productivité des équipes agile qui travaillent à proximité ou en distanciel. Son utilisation offre également l’avantage d’optimiser le produit via les feedbacks de la clientèle.

Scrum est en réalité une expression du rugby et veut signifier « mêlée ». Les équipes agiles qui se servent de cette technique tiennent des réunions dans l’optique de contrôler l’avancement du projet qui pourra être réorienté au cours de son évolution.

Scrum s’avère être une approche dynamique et participative permettant de conduire un projet convenablement. C’est également le juste équilibre entre l’investissement et le produit fini livré.

Scrum est la variante de méthode agile la plus utilisée par les équipes de développeurs. En effet, cette dernière fait la promotion des valeurs de l’agile manifesto. Le Scrum promeut donc :

  • La collaboration avec la clientèle
  • L’acceptation du changement
  • L’interaction avec les personnes et les outils informatiques opérationnels

Quels sont les principes de la méthode Scrum ?

Avec cette variante de la méthode agile, l’objectif consiste à mettre en œuvre un cadre de travail clair et précis. Cela favorise l’aboutissement de projets complexes. Le cadre de travail est censé s’articuler autour de 3 principes basiques et importants à savoir :

  • La transparence : l’équipe est censée connaître les informations relatives au produit à développer ;
  • L’inspection : des contrôles et évaluations régulières sont nécessaires afin que le projet puisse être réadapté en cas de besoin ;
  • L’adaptation : l’application de nouvelles mesures s’impose dans le cas où une inspection prouve des écarts sur les résultats mesurés.

Que faut-il savoir sur les acteurs d’une équipe agile (Scrum) ?

En termes de méthode agile Scrum, trois rôles complémentaires sont à définir. Il est primordial d’intégrer convenablement les responsabilités de chaque acteur pour maîtriser la méthode agile scrum.

Le scrum master

C’est le leader de l’équipe et son rôle consiste à garantir l’application de l’approche choisie. Celui-ci doit être différencié du chef de projet, car il ne fait que promouvoir et soutenir le scrum. Il aide les membres de l’équipe à mieux appréhender la théorie, les pratiques ainsi que les valeurs de scrum.

Le product owner

Le product owner est l’acteur qui fait la passerelle entre la partie métier et la partie technique du projet. En termes plus clairs, il sert d’intermédiaire entre le client et l’équipe de développement. Cela fait de lui un acteur qui a une vision globale du produit scrum. Le product owner a aussi la responsabilité de rédiger des user stories et s’occupe lui-même de l’actualisation du product backlog.

L’équipe de développement

Le rôle de l’équipe de développement consiste en la transformation des exigences en fonctionnalités exploitables. Il est possible que l’équipe soit pluridisciplinaire et intègre des membres ayant différentes compétences. Elle peut embarquer :

  • Des ingénieurs système ;
  • Des architectes logiciels ;
  • Des graphistes ;
  • Des ergonomes ;
  • Des analystes fonctionnels.
close

Ne manquez pas ces conseils !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.


Une réponse à “La méthode agile (SCRUM)”

Laisser un commentaire

WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :